Bienvenue sur TRUST E-Cigarettes E-Liquides !

Blog Archive

Categories

Articles récents

Blog Search

Trump souhaite trouver un accord entre vapoteurs et autorités sanitaires.
Publié par     18/Nov/2019 18:11:00     Politique , La vape sur le web , Tabac, vape et santé    0Commentaires
Trump souhaite trouver un accord entre vapoteurs et autorités sanitaires.

Trump souhaite trouver un accord entre vapoteurs et autorités sanitaires

Le président Trump a annoncé, il y a quelques mois, son désir d’interdire les arômes dans les produits de vapotage. Après cette annonce choc, il semble désormais prêt à tendre la main vers les acteurs du marché. L’objectif serait de trouver un compromis acceptable entre la consommation actuelle des vapoteurs et les craintes des autorités sanitaires.

Les réactions ont en effet été nombreuses face à l’annonce de l’administration Trump. Elle a engendré une véritable crise dans le monde du vapotage, obligeant certaines industries à se reconvertir. Le but de cette restriction était pourtant de prévenir le vapotage, en plein essor, chez les mineurs.

Vers un accord acceptable autour du vapotage

Le président Trump entend apaiser les tensions actuelles en réunissant les acteurs gravitant autour du vapotage. Aucun argument n’a, jusqu’alors, trouvé grâce aux yeux des défenseurs de cette pratique. Pire encore, sa première annonce a entraîné la suppression de nombreux emplois, faisant craindre pour l’avenir de cette industrie porteuse. Les autorités sanitaires sont également montées au créneau, craignant une nouvelle recrudescence du tabagisme.

À l’inverse, les détracteurs de la vape soutiennent que les arômes présentent un risque considérable de tabagisme juvénile. Séduits par le vapotage, les jeunes pourraient alors être tentés de se tourner vers le tabac traditionnel (ce que les études scientifiques contredisent). Pour autant, la vapotage est loin d’être une pratique similaire au tabagisme, notamment par rapport aux risques qu’il présente.

Une alternative convenable serait, par exemple, d’augmenter l’âge d’achat du tabac à 21 ans. Plutôt que d’être totalement proscrits de la vente, certains arômes pourraient également être réservés aux vapoteurs adultes.

La rencontre entre représentants d’états et professionnels de santé promet d’être riche en solutions. Tous ont finalement un même objectif : préserver la santé des plus jeunes tout en maintenant les emplois créés par le marché de l’e-cigarette. Les résultats de cette rencontre devraient être connus d’ici quelques semaines. Peut-être seront-ils suivis à l’échelle internationale autour de préconisations communes.

Partager ce message:

Commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster des commentaires